Ma choukchouka, salade marocaine aux poivrons grillés

IMG_1019Bonjour à tous, je viens de me rendre compte que je n’avais pas publié d’article depuis le 25 juin dernier, soit depuis un mois… Non je ne suis pas partie en vacances, je suis toujours là, fidèle au poste! Non je ne suis pas malade, je vais bien, merci! Non je n’ai pas arrêté de cuisiner, et si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous l’avez bien vu! C’est simplement que depuis quelques semaines, je ne touche pas terre, la maison est pleine, nous sommes en travaux qui ont été différés pour cause de Covid, il y a aussi le boulot, et oui quand même, et rajoutez à cela quelques soucis familiaux, vous avez le cocktail parfait qui explique mon silence assourdissant… J’espère que je vous ai un peu manqué  🙂 🙂

Alors je reviens avec une salade toute en fraicheur et en saveurs, la choukchouka, qui pour tout vous dire m’a compliqué la vie pour avoir une photo présentable 🙂  Cette salade originaire du Maghreb s’appelle aussi suivant les endroits, chouchouka, tchoutchouka, chakchouka, ou mekbouba… Et comme tous les plats traditionnels de tous les pays, il en existe autant de version que de cuisiniers. C’est donc ma version que je vais vous donner, je réalise cette recette depuis très longtemps, je l’ai trouvée dans un petit bouquin « La cuisine Marocaine » paru en 1998 aux éditions Orphie, je l’ai bien évidemment adaptée, modifiée comme à mon habitude…

Cette choukchouka sera excellente froide, en entrée. Elle pourra également être servie pour accompagnée une grillade d’agneau par exemple et dans ce cas vous pourrez la servir froide ou chaude. Vous pourrez aussi y casser des oeufs en fin de cuisson et elle deviendra un plat complet… Vous aurez compris que vous pouvez la préparer en grande quantité, ce que je fais systématiquement, parce qu’elle est « multi-usage »!

Mais assez bavardé, passons à la recette…Pour 6 personnes, il vous faut:

  • 1 kg de poivrons rouges
  • 1 kg de chairs de tomates
  • 5 gousses d’ail
  • 1 c à soupe de paprika
  • 6 c à soupe d’huile d’olive
  • sel

Lavez les poivrons et déposez-les sur la plaque du four recouverte d’un papier sulfurisé. Enfournez dans un four préchauffé à 190° pour 45 mn en  retournant les poivrons de temps en temps. Ils vont un peu noircir et surtout cloquer, c’est normal.IMG_1006

A la sortie du four mettez-les  dans une poche congélation et fermez hermétiquement. Laissez-les de côté jusqu’à ce qu’ils refroidissent, cela vous permettra de les peler très facilement. Lorsqu’ils ont suffisamment refroidi pour être manipulables, pelez et videz les poivrons. Coupez-les en morceaux, et réservez.IMG_1008

Pendant que les poivrons refroidissent, émondez les tomates. Il va vous falloir 1 kg de chair de tomates sans peau et sans pépins, soit entre 1,2 kg et 1,5 kg de tomates entières. Pour émonder les tomates, commencez par retirer les pédoncules à l’aide d’un couteau fin et pointu. Puis incisez la base des tomates en formant une croix. Plongez ensuite les tomates dans une casserole d’eau bouillante pendant 20 à 30 secondes. Retirez-les à l’aide d’une écumoire et déposez-les dans de l’eau glacée. Grâce au choc thermique, elles vont se peler très facilement. Pelez et épépinez les tomates et coupez-les en gros morceaux.IMG_1007

Dans une casserole, rassemblez les morceaux de tomates et de poivrons. Assaisonnez avec l’ail émincé très finement, le paprika, l’huile d’olive et le sel. portez à ébullition, puis poursuivez la cuisson sur feu doux pendant minimum une heure, afin que le maximum de jus s’évapore. Remuez de temps en remps. IMG_1012

En fin de cuisson, goutez et rectifiez l’assaisonnement. Soit vous laissez refroidir avant de déguster, soit vous la mangez bien chaude, à vous de choisir!

Suivez mes aventures gastronomiques sur les réseaux sociaux: FaceBook, Instagram, Twitter! Abonnez-vous au blog, dans la colonne de droite, vous  recevrez un mail lorsqu’un nouvel article paraitra, et n’hésitez pas à me laisser un message, je vous répondrai avec plaisir!                       

 

11 commentaires sur “Ma choukchouka, salade marocaine aux poivrons grillés

Ajouter un commentaire

  1. Ouf, j’étais inquiet 😯 Bises

    Christian BELLOC

    Le ven. 24 juil. 2020 à 11:41, WordPress.com a écrit :

    > mamscook posted: « Bonjour à tous, je viens de me rendre compte que je > n’avais pas publié d’article depuis le 25 juin dernier, soit depuis un > mois… Non je ne suis pas partie en vacances, je suis toujours là, fidèle > au poste! Non je ne suis pas malade, je vais bien, merci! » >

  2. Coucou, bravo pour cette recette, « Slata mechwiya » est un plat dont l’origine est plus tunisien et Est algérien que marocain. Chez moi tous les ingrédients sont grillés (poivrons, tomates et ail) ensuite émincés puis deux variantes s’offrent à nous. La 1er est de les arroser d’un filet d’huile d’olive, de vinaigre, assaisonner et servir en entrée. Soit faire revenue sans huile pour que l’eau s’évapore puis vers la fin on rajoute de l’huile, on casse des œufs on mélange bien pendant la cuisson des œufs et on sert chaud. Comme ça se mange sans œufs pour un plat plus light. Person j’aime les 3 versions. Au plaisir
    Zaïra

    1. Merci beaucoup d’avoir enrichi cette recette, tes remarques me sont précieuses!
      Cette salade, c’est vraiment le soleil, l’été, on voyage sans quitter la maison!
      Je te souhaite un bel été

Répondre à mamscook Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :