Far et clafoutis, en quoi est ce différent?

OK vous ne vous êtes peut-être jamais posé cette question… Mais moi, oui, enfin ma famille m’a interrogée sur le sujet! Je vous explique tout…

Cette article est le fruit d’une discussion familiale des jours derniers… Alors que j’avais fait un far, mon mari et ma fille m’ont dit: « mais tu ne fais jamais de clafoutis! ». Ce à quoi j’ai répondu: « non, effectivement je préfère le far! ». Et eux de me répondre en choeur: «mais c’est la même chose, comment en préférer un des deux!!! »

Alors far et clafoutis, est-ce la même chose, telle est la question?

Il y a des différences notables…

>>> Origine

  • le clafoutis est originaire du Limousin
  • le far est originaire de Bretagne

>>> Étymologie

  • clafoutis viendrait de l’Occitan claufir ou clafir qui signifie remplir
  • far signifie blé, froment en latin et viendrait également du breton « farz forn » se traduisant par « far au four » 

>>> Définition

  • clafoutis: l’académie Française avait défini le mot comme « sorte de flan aux fruits » mais devant les protestations vives des limousins,cette définition fut abandonnée et remplacée par « gâteau aux cerises noires ».
  • Far: sorte de flan compacte originaire du Finistère

>>> Un peu d’histoire

  • le clafoutis qui se fait également appelé milliard ou millard dans sa région d’origine, serait apparu dans la seconde moitié du 19ème siècle. Mais on en sait pas davantage sur l’inventeur de ce dessert
  • Le far à l’origine était salé en effet au 18e siècle c’était un plat à base de farine de sarrasin, une sorte de bouillie servie pour accompagner de la viande. La recette a évolué au fil des années avec l’ajout de la farine, des oeufs… pour devenir le dessert que l’on connait.

Mais se sont des cousins…

>>> Des cousins du flan

Ces deux desserts sont des cousins du flan, comme la flognarde du Limousin également mais aux pommes. Cousin signifie cependant que la pâte est différente!

>>> Des desserts de terroir

Si le clafoutis est aux cerises, c’est que les petites cerises noires étaient abondantes dans le limousin! Quand au far, s’il pouvait historiquement être servi nature, il est rapidement devenu célèbre aux pruneaux. En effet les marins bretons en consommaient beaucoup, ils étaient en mer une source de vitamines précieuses et se conservaient facilement.

Noyaux ou pas noyaux…

Dans les deux cas la tradition dit avec noyaux… Même si aujourd’hui on trouve davantage de recettes ou pruneaux et cerises sont dénoyautés!

Des recettes!

Si vous avez aimé cet article, abonnez vous au blog!

Suivez mes aventures culinaires, et pas que…sur les réseaux sociaux… N’hésitez pas à me laisser un message, je vous répondrai avec plaisir! 

Et n’oubliez pas cette citation de M Auguste Escoffier: « La bonne cuisine est la base du véritable bonheur »!

5 commentaires sur “Far et clafoutis, en quoi est ce différent?

Ajouter un commentaire

    1. Tu as raison, suivant les régions on fait l’un ou l’autre… Moi, je suis plus far, comme tu as du le comprendre! Belle soirée

Répondre à mamscook Annuler la réponse.

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :