Sambal de maquereau comme en Afrique du Sud

Le sambal de maquereau s’apparente à une tartinade de poisson originale parce que très épicée. Cette préparation se réalise en Afrique du Sud avec un poisson blanc pêché au large du Cap, le snoek, une espèce longue et mince de maquereau serpent. Un poisson impossible à trouver pour moi ici, que j’ai remplacé tout naturellement par du maquereau! Le sambal est le nom donné à une préparation épicée à base de piments utilisée comme condiment en Indonésie et en Malaisie. Ce sont d’ailleurs les esclaves malais qui ont apporté le sambal en Afrique du Sud, recette qui s’est adaptée avec le temps…

Cette tartinade est loin du condiment très épicé et je vous conseille d’ajuster à votre gout l’assaisonnement… Mais nous avons adoré cette préparation très simple à réaliser… Vous dégusterez cette préparation en entrée, sur un buffet ou même en apéritif. Le sambal se déguste accompagné de tranches de pain grillé.

J’ai réalisé cette recette pour le réveillon de Noël. Tous les ans, je fais un réveillon sur un thème qui me sert de fil rouge sur le repas. Cette année j’avais choisi comme thème, les sels du monde et le menu nous a fait voyager, les plats étant préparés avec les sels des pays. C’est le sel Oryx ou sel du Kalahary qui a justifié un plat d’Afrique du Sud. C’est une sel extrait d’un ancien lac salé le Makgadikgadi qui se situe entre l’Afrique du Sud et le Botswana. Ce gisement vieux de 300 millions d’années se situe dans un endroit désertique à l’abri de toute pollution humaine. D’ou un sel d’une pureté rare qui ne contient aucun additif.

Préparé pour l’apéritif avec le sel Oryx, nous avons adoré le sambal. Tant que j’ai déjà refait cette recette et que je la partage avec vous.

Pour un bol de préparation il vous faut:

  • 2 filets de maquereaux fumés
  • 1 petit oignon vert
  • 1 petit piment frais
  • 10 ml de vinaigre de vin vieux25 ml de verjus
  • 5 feuilles de menthe
  • 1 poignée de feuilles de persil
  • sel et poivre

Epluchez et émincez très finement l’oignon. Fendez le piment en deux, retirez les pépins et émincez-le très finement et gardez-le à part dans un petit bol.

Retirez la peau des filets de maquereaux, assurez vous qu’il n’y a pas d’arêtes, puis écrasez à la fourchette la chair du poison, ajoutez l’oignon, le vinaigre et le verjus, salez et poivrez, mélangez intimement. C’est le moment ou vous allez rajouter le piment… Allez-y petit à petit, il faut en mettre mais à vous de doser en fonction de votre habitude du piment 🙂 🙂 🙂 Mélangez et goutez au fur et à mesure!

Mettez au frais au moins une heure! Servez très frais, accompagné de pain grillé.

Je souhaite à chacun et chacune de vous une belle et heureuse année!

Comme la gourmandise est l’art d’utiliser la nourriture pour créer du bonheur… soyez gourmands et profitez de chaque instant!

Suivez mes aventures gastronomiques sur les réseaux sociaux: FaceBook, Instagram, Twitter! Abonnez-vous au blog, dans la colonne de droite, vous  recevrez un mail lorsqu’un nouvel article paraitra, et n’hésitez pas à me laisser un message, je vous répondrai avec grand plaisir!  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :