Brochettes de porc aux pruneaux

DSC02031

J’adore le mois de juin, les jours sont longs, normalement il fait beau et c’est le temps des barbecues et des planchas. Ces brochettes associent des ingrédients qui en font un plat savoureux idéal pour les grandes tablés, les soirées en famille ou entre amis. Vous pourrez les accompagner d’une grosse salade, d’un taboulé ou même de chips.

Pour le porc je vous conseille de prendre de l’échine, ce qui permettra aux brochettes d’être plus moelleuses, moins sèches. Pour les oignons nouveaux, je préfère les prendre rouge, mais c’est juste une histoire de gout! J’associe au porc, des pruneaux roulés dans de fines tranches de poitrine fumée, cela apporte une note légèrement sucrée et fumée aux brochettes et c’est ce qui leur donne leur originalité.

Un mot sur le célèbre pruneau d’Agen du nom de la préfecture du Lot et Garonne. Comme son nom l’indique, c’est bien dans le Sud-Ouest que le pruneau d’Agen est produit,  c’est une indication géographique protégée (IGP). Dans les faits, le pruneau d’Agen est produit dans 8 départements du Sud-Ouest. Le pruneau est le fruit séché d’une variété de prunier nommé prunier d’Ente.  De mi-aout à mi-septembre, les fruits sont ramassés, grâce à la technique de secouage du prunier. Ensuite les prunes sont lavées puis mises à sécher autrefois au soleil, aujourd’hui dans des fours. Ce qui fait un bon pruneau, c’est la maturité de la prune cueillie. Cette méthode de séchage permet de consommer un fruit riche en vitamines en antioxydants et en fer toute l’année.

La marinade est légèrement épicée, mais vous  le savez, j’aime la cuisine relevée et gouteuse. N’hésitez pas à ajuster l’assaisonnement. Pour des mangeurs « standards », je compte 2 brochettes par personne, et j’en prévois quelques-unes en plus au cas où, mais là encore à vous d’ajuster.

Pour 10 brochettes :

  • 1 kg d’échine de porc taillé en gros cubes
  • 20 pruneaux dénoyautés                                              DSC02028
  • 10 tranches très fines de lard fumé
  • 5 oignons nouveaux coupés en deux

Pour la marinade :

  • 4 ml de cumin
  • 2 ml de piment d’Espelette
  • 2 ml de gingembre en poudre
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 25 ml de jus de citron
  • 50 ml d’huile d’olive

Préparez la marinade en mettant tous les ingrédients dans un saladier. Mélangez intimement. Déposez les morceaux de viande dans la marinade, mélangez, couvrez d’un film plastique, et mettez au frais pour 2 h minimum.

Pendant ce temps ôtez la couenne des tranches de lard et coupez-les en deux. Enroulez chaque pruneau dans une demi-tranche de lard et conservez en attente.

Epluchez les oignons et coupez-les en deux. 30 minutes avant d’enfiler les brochettes, sortez la viande du réfrigérateur, remuez et ajoutez les oignons.

Enfilez les brochettes de la façon suivante : porc mariné / pruneau au lard / porc mariné / oignon / porc mariné / pruneau au lard / porc mariné

Ces brochettes peuvent être cuites à la plancha ou au barbecue. Cependant quelques conseils :

  • le porc se mange bien cuit, il faut donc le laisser cuire assez longtemps
  • le feu ou la plancha ne doivent pas être trop fort afin que la viande reste moelleuse
  • mouillez la viande avec le jus de la marinade pendant la cuisson
  • salez les brochettes en fin de cuisson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :