« La Tamborrada », quand San Sébastian se fête!

IMG_8740Saint Sébastien au Pays Basque Espagnol est une ville que j’aime énormément et ou je vais régulièrement depuis de nombreuses années. Il y a quelques jours, j’y suis allée pour la première fois à la date du 20 janvier… et quelle belle surprise que d’assister à la Tamborrada!

C’était tellement bien que j’ai décidé de partager ça avec vous, parce que si vous en avez l’occasion, allez-y! Qu’est ce que la Tamborrada, me direz-vous? Je vais tenter de vous l’expliquer mais commençons par un petit film…

Le 2O janvier c’est le jour de la saint Sébastien, le patron de la ville qui lui a donné son nom. Et c’est une journée exceptionnelle pour les habitants de San Sébastian. Cette journée si elle tombe un jour de semaine est déclarée fériée pour toute la ville. Ce 20 janvier, jour de la Tamborrada est une véritable institution, à ne pas manquez!

fullsizeoutput_c1d

Toute la ville s’anime, encore plus que d’habitude pour ceux qui connaissent, et les vitrines se remplissent de tambours et de petits tonneaux, même les pâtissiers réalisent des gâteaux en forme de tambours!!!

Tout commence le 19 janvier, au douzième coup de minuit, place de la constitution au coeur de la vielle ville, le drapeau de San Sébastian, blanc avec un rectangle bleu, est hissé, on appelle ça l' »izada ». Au même moment, l’hymne de la ville, la « marcha de San Sébastaian », est interprété par la Sociedad gastronomique, Gaztelubide, repris en choeur par l’ensemble des présents et ils sont nombreux.  La place n’est pas assez grande et les rues qui y mènent sont également noires de monde, tous les âges, toutes les classes sociales, sont là, les donostiarras se sont donnés rendez-vous pour ce grand jour, ou bonne humeur, et bonne ambiance sont au rendez-vous.IMG_8739

Et la fête va durer 24 heures durant lesquelles plus de 125 groupes, les tamborradas, IMG_4712vont sillonner la ville en chantant et en dansant. Chaque tamborrada est composée de Tambours (entre 20 et 50) qui sont habillés en costumes militaires de l’époque Napoléonienne, de Barils, des petits tonneaux, (deux fois plus nombreux) habillés en cuisiniers ou en porteurs d’eau, d’une fanfare, et de porte drapeaux. Si chaque groupe a des costumes différents, les chants entonnés durant cette journée sont les mêmes pour tous, et les habitants de Saint Sébastien, participent à ce joyeux tintamarre en accompagnant les tamborradas munis de baguettes et de petites planches en bois, ce que j’ai également fait! Les enfants sont aussi de la fête puisque le 20 en fin de matinée, les tamborradas des écoles privées et publiques de la ville se retrouvent face à la mer et partent en cortège sillonner la ville, et ils sont trop mignons!

Lorsque sonne minuit le 20 janvier, la descente du drapeau, l' »arriada », clôture cette journée de fête. C’est la tamborrada de l’Unión Artesana, la plus ancienne de la ville, qui entonne la marche de San Sébastian reprit en choeur par l’ensemble des donostiarras présents. C’est un moment très émouvant et difficile à raconter, l’émotion est palpable et la communion intergénérationelle est belle à voir. Et pourtant ce 20 janvier à minuit, il pleuvait mais tout le monde était là…IMG_8737 2

J’ai essayé de comprendre, de trouver, les origines de cette fêtes, et de ces costumes. J’ai trouvé plusieurs origines possibles, mais la plus répandue est la suivante.

En 1836 lors du carnaval de la ville un groupe aurait défilé « déguisé » pour partie en soldats Napoléoniens et pour partie en cuisiniers avec tambours et petits tonneaux. Ce serait le point de départ. Mais pourquoi des tambours, des barils, des costumes Napoléoniens et des cuisiniers? Il semblerait que lors de l’occupation de la ville par les troupes de Napoléon au début du 19ème siècle, les soldats arpentaient la ville avec des tambours, tandis que les femmes se rendaient aux fontaines pour puiser de l’eau et que les cuisiniers s’y rendaient pour laver leurs ustensiles. Tous les protagonistes sont là! Les donostiarras auraient à cette époque tapé sur les tonneaux d’eau à l’aide d’ustensiles pour se moquer des militaires français! Des années plus tard c’est cette épisode qui fut parodier lors du carnaval de 1936.IMG_8742

Si vous allez à San Sébastian, vous trouverez toute l’année des traces de la Tamborrada, sur la place des halles ou une statue d’un tambour fait face aux paroles de la marche de San Sébastian, dont voici les paroles pour votre prochaine Tamborrada!

                                                                 Bagera!
gu (e)re bai
gu beti pozez, beti alai!

Sebastian bat bada zeruanfullsizeoutput_c1c
Donosti(a) bat bakarra munduan
hura da santua ta hau da herria
horra zer den gure Donostia!

Irutxuloko, Gaztelupeko
Joxemaritar zahar eta gazte
Joxemaritar zahar eta gazte
kalerik kale danborra joaz
umore ona zabaltzen hor dihoaz
Joxemari!

Gaurtandik gerora penak zokora
Festara! Dantzara!
Donostiarrei oihu egitera gatoz
pozaldiz!
Inauteriak datoz!

Ce qui en français signifie:

Nous Sommes !
nous aussi
nous toujours heureux, toujours alègres!

Il y a un Sébastien dans le ciel
un seul Saint-Sébastien dans le monde
il est le saint et celui-ci est le peuple
il y a là ce qu’est notre Saint-Sébastien !

D’Irutxulo, de Gaztelupe
Vieux Joxemaritar et jeune
Vieux Joxemaritar et jeune
de rue en rue en touchant le tambour
là ils étendent la bonne humeur
Joxemari !

Dorénavant les peines dehors
À la fête ! À danser !
Nous appelons les donostiarrak
Heureux !
Arrivent les Carnavals !

Si vous avez aimé cet article, abonnez vous au blog, rejoignez moi sur les réseaux sociaux, Face Book, Instagram et Twitter, et n’hésitez pas à me laissez un commentaire!

4 commentaires sur “« La Tamborrada », quand San Sébastian se fête!

Ajouter un commentaire

  1. Je suis comme toi, j’adore cette ville, et habitant vers Bayonne, nous y allons régulièrement, faire des courses et déguster quelques pintxos … Je n’ai par contre jamais vu cette fête, je vais essayer de m’en souvenir !! Bises et bon week-end

  2. Bien qu’étant originaire par nos grands parents de la région du pays Basque espagnol et étant passées quelquefois à San Sébastian nous ne connaissions absolument pas la tamborrada. Avec ton article très interessant et documenté,nous avons appris des tas de choses et si nous en avons l’occaz nous ne manquerons pas de passer par là le 19 et 20 janvier. Merci beaucoup !

    1. Avec grand plaisir! C’est le hasard du calendrier qui m’a fait découvrir… Merci pour ce retour, bienvenue sur Mamscook et à bientôt!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :