Ma découverte du Japon… un pays merveilleux!

cKOQIAkESC+1Ol7ipsWZzgJ’ai commencé à écrire ces lignes en escales à Taipei, de retour du Japon… J’écris dans une forme d’urgence, ne rien oublier, coucher sur le papier mes impressions, toutes ces choses de la vie quotidienne qui m’ont surprise étonnée, enchantée… 

J’aime l’Asie! J’ai eu la chance de voyager dans divers pays d’Asie et ce fut à chaque fois un bonheur… les odeurs, les couleurs, la lumière, la culture, la spiritualité, la cuisine bien sûr et les rencontres qui à chaque fois ont fait de ces voyages des souvenirs pleins d’émotions… Alors lorsque mon mari m’a proposé d’aller au Japon pour la coupe du monde de rugby, j’ai trouvé l’idée merveilleuse parce qu’en plus j’adore le rugby!!!!

IMG_3046Mais pour moi bien qu’en Asie, le Japon était avant tout un pays industrialisé, à la pointe de la modernité et je voyais les japonais comme un peuple fier. Comme tout un chacun, j’avais des clichés en tête, une idée du pays du soleil levant… Je rentre la tête pleine d’images, de rencontres, d’odeurs, de paysages et de saveurs… parce que le Japon est bien loin de ce que j’imaginais! Je me suis nourrie du Japon, ce voyage fut un vrai bonheur! Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu en avoir une idée avec la story à la une que vous pouvez revoir ICI.  Ce pays est tout à la fois un pays moderne et un pays de traditions, un pays ou les villes sont tentaculaires et ou la nature est luxuriante, un pays accueillant pour les étrangers et très codifié pour les natifs.

J’ai beaucoup réfléchi à la meilleure façon de vous parler du Japon et j’ai décidé de vous faire des petits flashs et de lister certaines choses qui m’ont surprise, amusée étonnée. Il n’est ni question de vous raconter tout un voyage, ni question d’être exhaustive… Commençons par la vie quotidienne, nous finirons par ce qui touche à la table! 

  •  L’incroyable gentillesse des japonais! 

A la recherche d’un lieu, la carte à la main, il y a toujours quelqu’un pour vous aider. Perplexe devant la carte d’un restaurant, il y a toujours quelqu’un qui essaie de communiquer et d’expliquer les plats ou même qui partage son plat pour vous le faire découvrir… Cette gentillesse a été un élément marquant de mon voyage, Si les japonais sont attachés à leur culture, à leur histoire, il sont profondément accueillants et gentils.

  • On ne fume pas dans la rue, mais…! 

La cigarette est interdite dans les rues, il y a des zones délimitées en extérieur pour les fumeurs. Cependant, la cigarette est autorisée à l’intérieur, ce qui signifie que dans les restaurants, les bus, les salles de jeux… on peut fumer… une énorme surprise un peu désagréable pour moi au restaurant je dois bien l’avouer!

  • Un sentiment de sécurité incomparable!

Dans Tokyo ou dans un village, le sentiment est le même, vous pouvez laisser votre vélo sans l’attacher à un poteau avec une double chaîne comme à Toulouse! Ou même aller aux toilettes en laissant le portable, le sac sur la table du restaurant… Ce sentiment est étrange, c’est tellement différent chez nous mais tellement agréable! J’ai d’ailleurs rencontré des japonais qui pointent l’insécurité qu’ils ont ressenti lors de leur voyage en France…

  • Des trains toujours à l’heure…

Capture d’écran 2019-10-24 à 11.56.58Autre étonnement la ponctualité des moyens de transport! Le shinkansen, le train à grande vitesse japonais a sur une moyenne à l’année au maximum 17 secondes de retard… ça fait rêver! Mais les autres trains que j’ai pu prendre type RER, train de banlieue ou TER ont tous été à l’heure, c’est un principe là bas… Et pas de tags, de fauteuils éventrés, de personnes qui écoutent leur musique sans respect des voisins… oui, ça fait rêver!!!!

  • Un pays où la vie n’est pas plus chère que chez nous! 

Ce n’est pas ce que j’imaginais, ce que l’on m’avait dit. En réalité ce n’est pas plus cher que chez nous pour un touriste! Forcément si on veut faire des restaurants haut de gamme c’est cher au Japon comme ailleurs, si on ne sort pas de son hôtel et que l’on y prend tous ses repas c’est cher, mais si avec un peu de curiosité on va dans les petits restaurants ou on ne croise que des japonais on mange très bien pour pas cher et que c’est bon! Cette remarques à moduler pour un japonais qui doit trouver à se loger dans un pays ou la densité de population est très élevée et ou rien n’est pris en charge par la société.

  • Les toilettes japonaises sont high-tech!

Ce sont carrément des avions à réaction 😂😂😂, d’ailleurs, ce ne sont pas des toilettes mais des washlets. Alors pour résumer la cuvette est chauffante, il y a des jets nettoyants de toutes puissances, et il y a parfois, un séchoir intégré. Il y en a même qui font du bruit pour que personne n’entende ce qui se passe dans les toilettes… Je pense que les japonais doivent nous prendre pour des hommes préhistoriques avec nos toilettes!!

  • Les taxis ne sont pas très « modernes »

Les chauffeurs sont plutôt âgés voir très âgés, ils portent tous des gants blancs, comme les chauffeurs de bus d’ailleurs, les appuis têtes et les fauteuils sont recouverts de dentelles blanches et la porte s’ouvre toute seule, il ne faut surtout pas y toucher. On a l’impression de faire un voyage dans le temps! 

  • Les voitures ne sont pas les mêmes que chez nous!

IMG_1308Cette remarque est sans doute étrange, mais vraiment pas du tout comme chez nous! Les japonais roulent en majorité dans des voitures japonaises, les seules voitures étrangères que j’ai vu, c’était en ville, et en 3 semaines, une seule de marque française… mais j’ai découvert une gamme de voitures qui n’existe pas chez nous mais qui est partout la bas, des « voitures cubes », pas très jolies certes mais très adaptées au petites places qu’il y a pour garer les voitures dans les villes… 

  • Avec la même carte on voyage partout!

Il existe une carte qui se recharge:  la suica. Cette carte est utilisable dans les métros, les bus de ville, les trains locaux et les lignes JR et ou que vous soyez dans le pays c’est la même carte!! Imaginez la même carte pour les transports en commun, le train que vous soyez à Toulouse, Lille, Lyon, Nantes,Paris ou Tarbes… c’est tellement pratique, et cerise sur le gâteau à carte est débitée en fonction du parcours que vous faites, vous la scannez en entrant et en sortant! Le seul moyen de transport en commun qui impose un billet différent est le Shinkansen et encore, il est possible d’acheter un pass…

  •  Il y a des salles de jeux partout!IMG_1307

Dans les villes et les villages, il y a partout des salles de jeux, un étonnement pour moi! Des salles sur plusieurs étages de pachinko, une espèces de croisement entre un flipper et une machine à sous, il y règne une atmosphère étrange entre le bruit et la fumée des cigarettes… De la même façon il existe des complexes de plusieurs étages de jeux d’arcades ou toutes sortes de jeux se côtoient. Et puis dans certains quartiers un peu anciens il existe encore des salles de jeux de plateaux comme le jeu de go ou le shôgi des jeux de stratégies très anciens. Le jeu est bien dans l’ADN des japonais…

  • Le saké n’est pas un alcool fort, c’est un vin! 

Capture d’écran 2019-10-24 à 11.51.27J’avais, pour en avoir gouté dans certains pays d’Asie, le souvenir d’un alcool fort, et bien ce n’était pas du saké!  La saké est un vin qui fait entre 14 et 18 degrés. On parle d’ailleurs de vin de riz, bien que le kanji pour écrire saké signifie alcool en japonais! Le saké c’est 80% d’eau pure et 20% de riz. Le riz est poli, et plus il est poli, plus le saké est de bonne qualité. Puis c’est une fermentation répétée, un peu comme pour la bière qui permet d’obtenir le saké. Il ne se conserve pas plus d’un an et peut se boire froid ou tiède. On en trouve des traces au Japon des le III ème siècle. Comme pour le vin chez nous, de nombreuses distilleries sur des territoires très différents font qu’il en existe énormément, difficile pour un touriste néophyte de s’y retrouver! 

  • On ne mange pas dans les rues! 

Dans de très nombreux pays d’Asie, il y a des restaurants de rue qui vont de la petite charrette roulante du coin de la rue comme en Chine, à l’installation éphémère avec cuisine mobile, chaises et tables comme au Vietnam, en principe on y mange très bien!  Ici rien de tout cela! De nombreux restaurants de quartiers mais pas de cuisine de rue, pas de terrasse, au Japon on ne mange pas dans la rue, tout simplement parce que c’est impoli. Il est donc interdit de manger dans la rue debout ou en marchant ou dans les transports… Dans les grandes villes et les lieux touristiques avec l’afflux exponentiel de personnes venant du monde entier, la règle s’assouplie… 

  • Les sushis ne sont consommés qu’exceptionnellement au Japon

Pour nous l’emblème de la cuisine japonaise, c’est le sushi. Alors que pour les japonais, la consommation de sushis reste occasionnelle. Bien plus qu’un plat, c’est là bas un art culinaire, et il y a des maîtres sushis! Quelques règles importantes, on ne mélange pas le wasabi à la sauce, on trempe le sushi côté poisson et non coté riz dans la sauce! Et un vrai maki japonais ne contient ni avocat, concombre… il se compose simplement de riz vinaigré de wasabi de poisson dans une algue noir! 

  • Des spécialités culinaires régionales 

IMG_1102C’est sans doute l’attachement des japonais aux traditions et la configuration géographique de ce pays composé d’iles qui expliquent que la cuisine japonaise soit très variée. Si vous voyagez au Japon soyez vigilants et manger les spécialités locales au fil de votre voyage, aucune inquiétude à prévoir côté gustatif, vous allez vous régaler😉! En 3 semaines, je n’ai pas mangé deux fois la même chose… Par exemple: L’okonomiyaki est une spécialité d’Osaka et d’Hiroshima dans deux recettes différentes. Les takoyaki, ces boules de pâtes contenant un petit bout de pieuvre, sont une spécialité d’osaka. 

  • Toutes les méthodes de conservations des aliments existent!

bKS8wayTRIayQvIhwJQpSQCe n’est pas parce que le réfrigérateur et le congélateur existent que les japonais ont oublié, ou abandonné les techniques ancestrales de conservations des aliments… De nombreux légumes sont conservés par macération dans une saumure, c’est le tsukémono. La saumure peut-être à base de saké, ou de vinaigre. Cette technique est comparable aux pickles! On trouve des aliments macérés sur tous les marchés. Autres technique la fermentation, le séchage et le fumage… On trouve par exemple de la bonite fermentée puis séchée et fumée, reconnaissable car vendue en « copeaux ». Et les marchés regorgent de poissons séchés et fumés.

  • Dans la cuisine, toutes les techniques de cuisson cohabitent.

C’est simple tout existe et cohabite! Les aliments peuvent être frits, sautés, grillés, mijotés, cuits au barbecue, à la plancha, à la vapeur, pochés dans un bouillon, ou bien évidement servis crus.

fullsizeoutput_24fcJ’ai été totalement conquise par le Japon vous l’avez compris, mais mon regard reste celui d’une touriste, il ne faut pas occulter certains éléments de la vie des japonais, car cette vie n’est pas simple, certains m’ont même dit que la vie pour un japonais était dure! La population est vieillissante, et la natalité est faible, en effet les femmes japonaises qui ont des enfants ne sont pas aidées, il n’y a pas de système de garde comme en France, donc les jeunes générations choisissent travailler ou avoir des enfants! Il n’y a pas de système de santé similaire au notre, les soins sont payants. De même les études sont payantes et de nombreux japonais entrent dans la vie active déjà endettés. Vous le voyez la solidarité nationale au sens ou nous l’entendons n’existe pas. Ceux qui n’ont pas pu faire d’études cumulent plusieurs petits boulots, mais chacun fait sont travail avec conviction comme si la survie du groupe en dépendait! Les français vivant au Japon que j’ai rencontré me l’ont bien dit, la société japonaise est une société de codes, pas toujours facile à décrypter pour les non-japonais. Si elle est intraitable sur leur respect pour les japonais, elle est tolérante pour les étrangers vivant au Japon…

Si vous avez aimé cet article, abonnez-vous au blog, dans la colonne de droite, vous recevrez un mail lorsqu’un nouvel article paraitra!

Suivez mes aventures gastronomiques et mes voyages sur les réseaux sociaux: FaceBook, Instagram, Twitter!

 

 

8 commentaires sur “Ma découverte du Japon… un pays merveilleux!

Ajouter un commentaire

  1. Je suis heureux que ce voyage t’ai plu mamscook. Le Japon est une destination qui m’a toujours fait rêvé. Ta note m’a permis de mieux comprendre l’originalité de ce pays pas comme les autres. Ce sentiment de sécurité, cette ponctualité, cette politesse.. si seulement c’était la même chose ici, on peut toujours rêver 😉 Merci en tout cas pour ce très beau retour sur ton voyage. 🙂

    1. Merci d’avoir pris le temps de me lire… Ce pays est magnifique et je me suis vraiment régaler! Et comme tu dis, cette gentillesse, l’empathie et le respect font du bien… Nous étions comme ça il n’y a pas si longtemps en France… Excellent we 🙂

    1. Bonsoir, avec plaisir comme on dit à Toulouse! Il était impossible pour moi de faire un « carnet de voyage » alors j’ai opté pour ces petits flashs… Belle soirée et bon we Barbara
      Bises

  2. Et bien maintenant je comprends pourquoi tant de personnes souhaitent se rendre au Japon… et surtout y retourner 😉 et j’avoue voir d’un autre oeil ce pays qui ne m’avait pas encore conquise.
    Bonne journée. Viviane

    1. Je partais moi aussi avec une foule d’apriori… Et je suis revenue complètement emballée! Si j’ai pu te transmettre cela, j’en suis ravie, merci beaucoup de ton retour!
      A bientôt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :