Tout savoir ou presque… sur la rhubarbe

J’ai décidé de faire un focus sur sans doute, une des plantes les plus insolite, parce que je l’aime énormément et qu’il y a tant à dire… Tout est en dualité dans la rhubarbe, comme vous allez le découvrir…

D’ou vient la rhubarbe? Elle serait originaire de Mongolie, de Chine, de Sibérie et de l’Himalaya! C’est Marco Polo qui la ramène en Europe et ou pendant longtemps elle ne sera utilisée que pour ces vertus curatives! Les anglais seront les premiers à la consommer en tant qu’aliment!

D’ou vient le mot rhubarbe? Le mot rhubarbe vient du latin reuburbarum qui littéralement se traduit par « racine barbare ». Un nom pas très sympathique, qui s’explique par le fait que se sont les peuples dit barbares qui la consommaient et l’appréciaient!

La rhubarbe, une plante pas comme les autres! La rhubarbe est une plante qui pousse dans les jardins des régions tempérées et qui a besoin de beaucoup d’eau… C’est une plante vivace qui peut vivre jusqu’à 50 ans composées de 3 parties étrangement différentes :

  • La racine: Elle résiste au gel, bien pratique 🙂 mais surtout, elle soigne… elle était déjà utilisée en médecine pour ses principes purgatifs par les chinois 2 siècles avant Jesus Christ, tout comme elle faisait partie de la pharmacopée des grecs et des romains.
  • Les tiges: La partie de la plante qui nous régale! On mange les tiges qui en réalité sont des côtes. Elles peuvent faire jusqu’à 50 cm de long et de 3 à 7 cm de large.
  • Les feuilles: La partie dangereuse de la plantes. Il ne faut surtout pas les consommer, en effet elles contiennent beaucoup d’acide oxalique et peuvent être à l’origine d’intoxications.

La rhubarbe est donc un fruit! En réalité c’est un peu plus compliqué que cela… En Botanique la rhubarbe est un légume de la famille de l’oseille ou de l’épinard! Tandis qu’en cuisine on l’utilise comme un fruit, mais sa capacité à se fondre dans un jus de cuisson, son acidité et son gout fruité en font un légume condimentaire…

Quelle est la saison de la rhubarbe? La saison va d’avril à septembre. Le reste de l’année vous trouverez de la rhubarbe surgelée, pelée, lavée et coupée en tronçons ou en dés, ce que je vous invite ç faire vous même 🙂

Existe-t-il plusieurs variétés de rhubarbe? Une vingtaine de variétés de rhubarbe existe, la plupart sont issues de croisements. De façon schématique, on repère 3 grandes familles en fonction de la couleur des tiges. Les rhubarbes à tiges vertes qui sont assez acidulées. Les rhubarbes à tiges rouges, qui sont beaucoup plus douce et les rhubarbes à tiges rouges et vertes qui sont moins acides.

Comment choisir la rhubarbe? La rhubarbe s’achète fraîche en bottes ou en vrac. Préférez les tiges plutôt grosses, lorsqu’elles sont trop fines elles peuvent être creuses et filandreuses. Les tiges doivent être bien fermes, charnues, de couleur franche, sans taches. Elles doivent se casser net : la pellicule et les filaments qui les recouvrent se détachent alors facilement quand on tire dessus et du suc suinte à l’endroit de la cassure. 

Comment conserver la rhubarbe? Elle se conserve jusqu’à 4 jours au réfrigérateur, après, elle va devenir molle.

Comment prépare-t-on la rhubarbe? Vous avez deux solutions:

  • l’éplucher soigneusement… C’est ce que je fais toujours…dans ce cas elle va fondre et se déliter à la cuisson.
  • ne pas l’éplucher, mais simplement la laver. Conserver la peau va lui donner de la tenue à la cuisson, il suffit d’enlever toute trace de racine et de feuilles.

Est-il possible d’atténuer son acidité? L’intérêt de la rhubarbe, c’est son acidité… mais si vous souhaitez l’atténuer, vous pouvez faire macérer des tronçons dans du sucre, de préférence roux :), ou les pocher dans un sirop, ou encore les blanchir dans de l’eau bouillante pendant 2 minutes.

La rhubarbe c’est pour les desserts? Et bien non!!! La rhubarbe est un végétal acidifiant comme l’oseille ou la groseille à maquereaux, alors oui, elle fait des merveilles en dessert mais pas que… Dans les plats salés, elle se marie très bien avec du veau, de la volaille ou même de l’agneau…

Avec quels saveurs peut-on l’associer? Avec beaucoup de choses… il faut oser! La rhubarbe se marie très bien avec de l’angélique, des écorces d’agrumes, de la badiane (anis étoilé), du gingembre, des épices…

Rhubarbe et santé: Elle est pauvre en glucides, sans protéines, ni lipides, la rhubarbe est très riche en fibres, d’où son utilisation depuis toujours contre les problèmes de constipation. Elle contient aussi des sels minéraux et des vitamines du groupe B, de la vitamine K et un peu de vitamine C. Elle est donc bonne pour la santé, à conditionné ne pas la saturer en sucre 🙂

Infos insolites!

  • Le célèbre pâtissier alsacien Christophe Felder conseille, c’est un truc de famille, de ne pas jeter les épluchures, mais de les utiliser pour récurer les casseroles…
  • Les italiens font un apéritif à la rhubarbe, le Rabarbaro Zucca, réputé bon pour le foie!
  • Une décoction de feuilles de rhubarbe, pulvérisée sur les plantes, servira de répulsif aux pucerons!

Des recettes:

2 commentaires sur “Tout savoir ou presque… sur la rhubarbe

Ajouter un commentaire

    1. Bienvenue dans la Team rhubarbe😉😁 C’est fou ce que ce produit est clivant!
      Merci de ta visite et à bientôt sur Mamscook!
      Belle fin de journée

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :