Petit déjeuner continental, petit déjeuner anglo-saxon et brunch… Comment s’y retrouver!

B010E0A7-E88A-4A6C-B788-E91D2A5C0A00Tous les nutritionnistes le disent, le premier repas de la journée est un repas très important. Et à bien y réfléchir c’est du bon sens, après une nuit de sommeil, il faut donner du « carburant » à notre corps pour la journée qui démarre, il n’est donc pas envisageable de partir le ventre vide!

Un peu d’histoire

Ce petit déjeuner qui nous semble aller de soi, n’a pas toujours existé! Les historiens nous disent que nos ancêtres les hommes préhistoriques mangeaient simplement lorsqu’ils avaient faim! L’idée de rythmer la journée par des repas pris à des heures à peu près fixes est récente dans l’histoire de l’humanité. En effet la modification de nos habitudes de nos modes de vie, l’urbanisation, l’apparition de l’école obligatoire, l’industrialisation au fils des siècles ont fait évoluer le rythme et la notion même des repas!

Jusqu’au XVIII ème siècle il y avait deux repas très copieux par jour, un pris plutôt en cours de mâtiné et un vers 17h. Il n’y avait pas de distinction sur la forme et les composantes de ces repas. Le petit déjeuner en tant que repas n’apparait en réalité qu’au XIX ème siècle. L’élément principal de ce petit déjeuner est le pain que l’on retrouve partout. Cependant on note à cette époque une disparité entre les villes et les campagnes. Tandis qu’en ville le pain est accompagné d’une boisson chaude, le plus souvent du café, à la campagne le pain est accompagné de vin et/ou de soupe.

C’est dès le début du XXème siècle que les campagnes en faveur du petit déjeuner on commencé, en effet à cette époque, pour des questions économiques la majorité des enfants, des ouvriers ne prenaient pas ce repas! Il faut noter que l’apparition du petit déjeuner a  été un moteur de développement économique,  avec l’émergence de nouvelles marques, de nouveaux produits: Banania, les mueslis, les laits en poudre, les cafés lyophilisés…

Le trophée du petit déjeuner gourmand:

fullsizeoutput_242eTous les ans, Tables & Auberges de France organise le Trophée du Petit Déjeuner gourmand, avec comme objectif de rendre ses lettres de noblesse au premier repas de la journée, Cette année le Trophée était présidé par la chef pâtissière Claire Heitzler.

Si cette année pour la semaine du gout, j’ai décidé de faire un focus sur ce premier repas de la journée, c’est qu’il y a quelques mois, je me suis inscrite à ce concours et que je l’ai gagné avec un brunch 100% Occitan!

En voici la présentation filmée le jour J: Mon brunch lors du Trophée

Qu’est-ce qu’un petit déjeuner continental? 

C’est à nos voisins britanniques que l’on doit ce nom, par opposition à leur petit déjeuner préparé et pris sur leur île, c’est celui qui est pris sur le continent! C’est le plus souvent un petit déjeuner sucré, à l’idéal, il devrait être composé:

  • d’une boisson chaude: café, thé, chocolat, café au lait…
  • d’un produit laitier: fromage blanc, yaourt, lait…
  • d’un fruit frais  ou d’un jus de fruit pour l’apport en vitamines
  • de pain frais ou grillé, de biscottes de viennoiseries pour l’apport en céréales
  • de beurre pour l’apport en gras
  • de confitures, miel ou pâte à tartiner pour l’apport en sucre

C’est un petit déjeuner facile à préparer, qui ne demande que peu de préparation, c’est celui que la majorité d’entre nous faisons au quotidien! Il répond aux principes de petit déjeuner équilibré édicté par les nutritionnistes dès les années 70.

Il est possible de rester sur un petit déjeuner sucré classique mais d’en faire un petit déjeuner de fête! Voici quelques recettes pour changer du pain… et faire des heureux pour un petit déjeuner encore plus gourmand:

Qu’est-ce qu’un petit déjeuner anglo-saxon?

IMG_0136C’est ce que nous appelons l’English breakfast, c’est un petit déjeuner que l’on peut résumer par opposition au petit déjeuner continental comme étant de type salé. Il est souvent très copieux, et nos voisins britanniques ne le consomment souvent que le week-end. A l’idéal, il se compose:

  • d’une boisson chaude: café, thé, lait mais rarement chocolat ou café au lait…
  • de pain, le plus souvent des toast
  • de la marmelade
  • d’un fruit frais  ou d’un jus de fruit pour l’apport en vitamines
  • d’oeufs, sur le plat, brouillés, souvent accompagnés de bacon, de saucisses…
  • de légumes, haricots à la tomate, tomates cuites, champignons…

Il y a de nombreuses variantes et  suivant les lieux on peut trouver également du boudin noir ou blanc, des rognons blancs, des pains au lait, des scones, des pommes de terre, des galettes de flocon d’avoine, des pancakes… Si vous voyagez au Royaume Uni, vous découvrirez que ce même petit déjeuner changera de nom et deviendra le petit déjeuner irlandais, le petit déjeuner écossais, le petit déjeuner gallois…

Qu’est-ce qu’un brunch?

fullsizeoutput_242dLe brunch est une contraction de breakfast et de lunch! C’est un repas  que l’on prend entre 10h et 15h mais qui tend souvent à s’éterniser, et qui est principalement sous forme de buffet. C’est, comme son nom, un repas un peu hybride entre petit déjeuner et déjeuner, qui dans l’imaginaire est un moment de convivialité et de bonne humeur. Il faut dire que le brunch permet aux lève-tard, à ceux qui ont fait la fête de se retrouver autour d’une table ou ils peuvent retrouver les plaisirs sucrés du petit déjeuner, mais également les plats salés. Chacun mange ce qu’il aime, à son rythme, c’est là le secret d’un brunch réussi, et pour la maitresse de maison un moment avec tous à table…

Le brunch trouve son origine aux Etats Unis au XIX ème siècle, lorsque les couche-tard  qui avaient fait la fête à New-York, commençaient la journée par un robuste petit déjeuner arrosé de champagne et de Bloody Mary. Il a par la suite conquis nos voisins anglais avant de déferler sur le monde entier, et la France n’y a pas échappé, on ne compte plus les restaurants qui proposent des brunchs, surtout le week-end! Il faut noter que nos académiciens se sont prononcés contre cette anglicisme en préconisant le terme « grand petit déjeuner », ce qui est un non sens, le brunch n’est pas un grand petit déjeuner c’est un type de repas à part entière.

Pour réussir votre brunch, misez sur les produits de saison et sur la diversité. L’intérêt du brunch c’est de piocher ce que l’on a envie. Vous pouvez mettre sur la table des oeufs sous toutes les formes (brouillés, pochés, cocottes ou encore des oeufs à la coque ou en omelette…), de la charcuterie (jambon, pâté, rillettes…), des légumes de saison, des céréales, du fromage, du poisson fumé ou en gravlax, des pains de toutes sortes, des viennoiseries (brioches, pain au lait, croissant…), mais aussi pourquoi pas des gaufres, des crêpes, du pain perdus, des pancakes… Pas de limite à votre imagination…

Voici quelques recettes qui pourront trouver leur place sur votre table de brunch:

En plats salés:

En plats sucrés:

 

Si vous avez aimé cet article, abonnez-vous au blog, dans la colonne de droite, vous recevrez un mail lorsqu’un nouvel article paraitra!

Suivez mes aventures gastronomiques et mes voyages sur les réseaux sociaux: FaceBook, Instagram, Twitter!

 

2 commentaires sur “Petit déjeuner continental, petit déjeuner anglo-saxon et brunch… Comment s’y retrouver!

Ajouter un commentaire

    1. 😂 les publications de cette semaine ont été programmées avant le Japon… et il faut dire que je ne suis pas encore bilingue japonais !!!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :