Petits gnocchis à la farine de maïs, au parmesan et au beurre de sauge… mais sans pomme de terre ou autres légumes!

Je vous propose aujourd’hui une recette toute en originalité et pourtant très traditionnelle… Des petits gnocchis réalisés sans pomme de terre ou autres légumes! Je dis traditionnelle parce que nos voisins italiens préparaient des gnocchis bien avant que la pomme de terre ne soit découverte et ramenée d’Amérique. Alors comment me direz-vous… avec des semoules de différentes farines, certains gnocchis appelés zanzarelli étaient même préparés à base de mie de pain! Aujourd’hui encore l’appellation gnocchi revêt plusieurs réalités du nord au sud de l’Italie, c’est en allant vers le sud que l’on trouve encore des gnocchis à base de farine ou de semoule.

Ici je réalise une pâte proche d’une pâte à chou, mais avec une farine de maïs, puis je poche les gnocchis dans l’eau bouillante avant de les faire dorer et de les napper d’un beurre de sauge… un délice pour une recette ultra économique! Une condition cependant pour avoir un bon résultat, utiliser une farine de maïs de bonne qualité. Dans cette recette j’ai utilisé une farine issue d’un maïs grand roux basque, un maïs paysan cultivé depuis le 17ème siècle au Pays Basque. Une farine fruit d’un savoir-faire et d’une tradition, j’ai ramené cette farine de mon dernier séjour en Euskadi 🙂 … Soyez locavore et profitez du savoir-faire qui existe autour de chez vous!

Pour 6 personnes, il vous faut:

  • 130 ml de lait
  • 130 ml d’eau
  • 200 gr de farine de maïs
  • 120 gr de parmesan râpé
  • 4 oeufs
  • sel
  • piment d’Espelette
  • 100 gr de beurre
  • 2 gousses d’ail
  • sauge
  • huile
  • copeaux de parmesan

>> Préparez les gnocchis

Dans une casserole , mettez l’eau et le lait, salez, puis portez à ébullition. Lorsque le mélange bout, jetez la farine en une fois et mélangez énergiquement, le mélange va très vitre devenir homogène, se mettre en boule en se détachant du fond de la casserole. On dit que l’on dessèche la pâte pour la mettre en boule.

Hors du feu, ajoutez les œufs un par un. Attention vous mettez un œuf cru dans une casserole chaude contenant un mélange chaud, il vous faut donc être rapide et remuer vivement afin d’intégrer rapidement les œufs les uns après les autres.

Dès que les œufs sont incorporés, assaisonnez de piment d’Espelette et ajoutez le parmesan. Mettez la pâte dans une poche à douille. Si vous n’en avez pas, utilisez un sac congélation 🙂

Faites bouillir un grand volume d’eau avec 3 c à soupe d’huile. Préparez un plateau que vous prenez soin de huiler.

Lorsque l’eau bout, coupez l’extrémité de la poche à douille, mettez vous au dessus de l’eau bouillante, pressez la poche et coupez au fur et à mesure la pâte qui sort de la poche. Les petits gnocchis vont tomber au fond de la casserole, puis remonter à la surface. Lorsqu’ils remontent à la surface, retirez-les avec une écumoire et déposez-les sur le plateau huilé.

>> Préparez le beurre de sauge

Mettez le beurre à fondre dans une casserole avec les gousses d’ail épluchées et dégermées. Une mousse va se former à la surface, retirez-la avec une cuillère. Ajoutez la sauge et laissez infuser.

>> Faites dorer les gnocchis

Dans une poêle bien chaude, versez 2 c à soupe de beurre de sauge, puis ajoutez les gnocchis et faites les colorer sur toutes les faces pendant 7 à 8 mn. Lorsque les gnocchis sont dorés, répartissez-les dans dans assiettes creuses, puis arrosez-les de beurre de sauge. Déposez des copeaux de parmesan sur chaque assiettes, et servez sans attendre.

Abonnez-vous au blog, dans la colonne de droite, vous  recevrez un mail lorsqu’un nouvel article paraitra, et n’hésitez pas à me laisser un message!                           

Suivez mes aventures gastronomiques sur les réseaux sociaux: FaceBook, Instagram, Twitter! 

« La bonne cuisine est la base du véritable bonheur » Auguste Escoffier

4 commentaires sur “Petits gnocchis à la farine de maïs, au parmesan et au beurre de sauge… mais sans pomme de terre ou autres légumes!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :