Tout savoir ou presque sur le « Croque Monsieur »

fullsizeoutput_b68

L’idée de cet article est venue lors d’une conversation avec les amies de ma belle fille il y a quelques mois. La discussion portait sur les possibilités de varier les plaisirs en étant créatifs et inventifs en faisant des croque monsieur… Je leur ai promis de mettre quelques recettes un peu originales en ligne, et elles vont suivre très vite… Mais pour commencer il me semblait intéressant de revenir sur le croque monsieur, son histoire, son origine… Parce que ce symbole de la bistronomie à la française méritait bien un article!!!

Si il est délicieux bien fait et dégusté en terrasse avec une salade, et ils sont nombreux les grands de la gastronomie a le mettre à l’honneur sur les cartes de leur bistrot … il peut franchement ne pas être bon bourré de conservateur et vendu sous blister…

Qu’est ce que le « croque monsieur »? Voici la définition que donne le dictionnaire lorsque le mot « croque monsieur » y apparait pour la première fois: « Mets composé de deux tranches de pain de mie entre lesquelles on a placé du jambon recouvert de fromage et que l’on passe au four ». La recette du croque « classique est ici: Mon Croque Monsieur classique

Ou est né le « croque monsieur »? Dans la forme que nous connaissons, il est né à Paris, c’est un sandwich parisien, symbole de la street food à la française. Et pourtant il existe un ancêtre à notre « croque-monsieur », on le trouve chez les aborigènes nomades d’Australie qui faisaient cuire leur chasse en la pressant entre deux tranches de pâte au-dessus d’un feu de bois, à l’aide d’une grande pince. 

De quand date le « croque monsieur »? René Girard, qui est historien des mots, explique dans son ouvrage « Histoire des mots de la cuisine française » que le mot « Croque-monsieur » apparaît pour la première fois en 1901 dans un café parisien le « Bel Age » boulevard des Capucines.

Qui a inventé le « croque monsieur »? Voici la légende la plus répandue. Et c’est René Girard qui raconte l’histoire de ce sandwich parisien, toujours dans le même ouvrage. Dans le bistrot le « Bel Age »  alors qu’il manque de pain-baguette, Michel Lunarca le patron du bistrot prépare un sandwich au pain de mie, qu’il propose à ses clients. L’un d’eux l’interroge « Michel, quelle viande y a-t-il dedans ». La réponse, « de la viande de monsieur, évidemment », amuse l’assemblée, tant et si bien que tout le monde s’empresse de commander le sandwich au monsieur. Dès le lendemain, le « croque monsieur »  trouve sa place sur l’ardoise du bistrot.

Le croque est il toujours Monsieur? Non! Il existe le « croque madame », c’est un « croque monsieur » surmonté d’un oeuf au plat. Il existe aussi le « croque mademoiselle » c’est la version vegan du « croque monsieur ».

Existe t il des variantes au « croque monsieur » classique? Il en existe autant que votre imagination peut en créer, en  variant les ingrédients et en remplaçant l’emmenthal et le jambon… dans les jours prochains je vous en donnerai quelques variantes que je réalise régulièrement.

Un « croque monsieur » peut il être sucré? Oui, si classiquement le croque monsieur est salé, il existe des versions sucrées. Une version au beurre de cacahuète et à la banane a été rendue célèbre par Elvis Presley. C’était son sandwich préféré, voici sa recette: recouvrez une tranche de pain de mie blanc d’une couche de beurre de cacahuète, étalez sur une autre une couche de banane écrasée, collez les deux tranches de pain et faites dorer le sandwich dans une poêle bien beurrée.

Comment cuit-on un « croque monsieur »? Le « croque monsieur » est un sandwich qui se déguste chaud. Plusieurs méthodes de cuisson sont possibles:

  • Avec un appareil adapté électrique ou pas, le sandwich est placé entre deux plaques chaudes qui permettent de le presser. C’est là l’idéal.
  • Dans une poêle bien chaude ou le sandwich sera mis à dorer dans du beurre.
  • Dans le four bien chaud ou le sandwich sera surmonté de sauce béchamel, de sauce Mornay (une béchamel qui contient du fromage) ou simplement de fromage ce qui permettra au croque d’être gratiné.

Les lettres de noblesse du « croque monsieur »! C’est Marcel Proust qui les lui donne en 1919  dans son ouvrage « A l’ombre des jeunes filles en fleurs »:  « Or, en sortant du concert, comme, en reprenant le chemin qui va vers l’hôtel, nous nous étions arrêtés un instant sur la digue, ma grand-mère et moi, pour échanger quelques mots avec madame de Villeparisis qui nous annonçait qu’elle avait commandé pour nous à l’hôtel des croque-monsieur et des œufs à la crème… »

 

 

13 commentaires sur “Tout savoir ou presque sur le « Croque Monsieur »

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :